Digital ET humain !

J’ai l’impression en ce moment, quel que soit l’angle de vue et d’approche, de toujours retomber sur les mêmes constats provenant des mêmes causes…

J’ai assisté cette semaine à la présentation d’une étude sur les métiers de la communication. Fort intéressante et bien menée par des étudiants consciencieux (merci l’APACOM).

Pas de scoop cependant : la digitalisation systématique de (presque) toute la com et la référence… à l’humain ! Le mouvement généralisé de digitalisation ne semblant plus devoir s’arrêter ou, en tout cas, ralentir, le rappel à l’humain, de la part des professionnels, qu’ils soient en entreprise, en agence, en institution ou indépendants est unanime.

En fait, si l’on traduit, tout le monde a la trouille… de ne pas en être, d’être dépassé, de ne pas savoir faire, d’aller trop loin, trop vite, ou pas assez, de ne pas maîtriser, d’avoir une mauvaise e-réputation… bref, cela procure pas mal d’angoisse, censée être, en partie, compensée par l’humain.

Je ne sais pas trop ce que cela signifie, si ce n’est que chacun y est, en rajoute, court devant ou derrière, mais court quand même. Sans savoir très bien où, ni pourquoi.

Ne jamais perdre de vue que ce ne sont que des outils. Et comme tous les outils, tout dépend de ce que l’on en fait !  Les contenus restent essentiels : à qui parle-t-on et de quoi, dans quel but ?

Le BA-BA de la com, en somme : objectifs, cibles messages et supports….

Derrière ces outils, ce sont des humains aux commandes –plus ou moins bien intentionnés – qui émettent des messages vers d’autres humains – plus ou moins attentifs _ qui les reçoivent. Par centaines par jour… voilà la GRANDE différence. Ça écrase tout : le temps, l’espace, la nature du message, son urgence, son importance… Tout le monde passe plus de temps à gérer ses comptes sociaux et ses mails aujourd’hui que quoi que ce soit d’autre. Le temps de cerveau disponible est de plus en plus faible.

Je pense une fois de plus que nous allons droit dans le mur, consentants en plus, ayant nous-mêmes créé et accompagné ce mouvement sans fin qui absorbe toute l’énergie à exister dans une vie virtuelle, sans recul, sans réflexion, en mode « réaction », à tous les sens du terme.

Je ne suis pas pessimiste de nature ; plutôt volontariste.

Mais je pressens qu’il faut vite et a minima compenser ce qui est en train de se produire : de jeunes étudiant.es en burn out à 20 ans, des salariés épuisés, des seniors rejetés, … Tout le monde va assez mal, malgré la fameuse « reprise »…et malgré le fait que l’on est plutôt bien lotis, compte tenu du reste de la population mondiale…

Envie d’être définitivement gouvernés par les GAFA, les DATA et l’IA ?!

 

2 réponses à “Digital ET humain !”

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises et attributs HTML suivants :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>